Archives de catégorie : SOLFEGE

Guido d’AREZZO

Pour faciliter l’apprentissage du chant dans son monastère, un moine Italien du 11ème siècle, Guido d’Arezzo , eu l’idée d’une méthode pédagogique qui permettrait à ses élèves d’apprendre et de mémoriser les morceaux beaucoup plus rapidement.

Pour nommer les six degrés de son hexacorde, Guido d’Arezzo a utilisé ut, ré, mi, fa, sol, la, les premières syllabes de chaque demi-vers d’un chant religieux latin, l’Hymne à saint Jean-Baptiste, dont le texte est attribué au moine et érudit italien Paul Diacre (en latin Paulus Diaconus). Ce système est devenu populaire dans les pays de langue romane.

En notation neumatique.En notation moderne.

UtQueantLaxis-Arezzo.svg
UtQueantLaxis-Arezzo-modern.svg

 

Solmisation

guy_arezzo_12e

article très bien fait sur le site http://www.musicologie.org/sites/s/solmisation.htm

La solmisation (de sol et mi) est la manière de solfier dans l’ancien système de l’hexacorde (six notes). On attribue à Guy d’Arezzo la mise au point de ce système qui emploie six syllabes tirées du début de chaque vers de l’hymne à Saint-Jean-Baptiste Ut queant laxis

Ut queant laxis
Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum
Solve polluti
Labii reatum
Sancte Johannes.

Ut, ré, mi, fa, sol, la, forment alors un module mélodique mobile, pouvant se déplacer sur tout l’ambitus des notes, en faisant coïncider le chant du mi-fa à tous les demi-tons. Ce système pédagogique pour apprendre à chanter les intervalles est en vigueur depuis les années 1050 (au moins dans les traités théoriques), jusqu’au XVIIe siècle, où les professeurs (flamands) enseignent avec une septième syllabe. Les sept syllabes de solmisation s’identifient alors aux sept notes du « clavier ». Les latins ont gardé les syllabes (ut ou do, ré, mi, fa, sol, la, si), les anglos-saxons les ont abandonnées au profit des lettres de l’alphabet qui désignaient les notes du «clavier», A, B, C, D, E, F, G ( A = la, avec parfois B pour si et H pour si)

Arbre des valeurs rythmiques

L’arbre des valeurs rythmiques

16
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
double-croche
8
croche
croche
croche
croche
croche
croche
croche
croche
4
noire
noire
noire
noire
2
blanche
blanche
1
ronde

La ronde a été choisie comme l’unité de temps:

ronde la ronde est représentée par le chiffre 1
blanche la blanche est représentée par le chiffre 2
noire la noire est représentée par le chiffre 4
croche la croche est représentée par le chiffre 8
double-croche la double croche est représentée par le chiffre 16
triple-crochela triple croche est représentée par le chiffre 32

 


 

Remarque: dans les pays anglo saxons; ronde=note; blanche=half note; noire=quater note; croche=eigth note; double croche=sixteenth note